La Communication non violente, mode d’emploi

cnvLa communication non violente s’attache à instaurer entre les êtres humains, des relations fondées sur la coopération et le respect de soi et des autres. La communication non violente est recommandée pour la résolution des conflits et permet de développer une meilleure relation à soi et aux autres, ainsi qu’une meilleure compréhension de ce qui se joue dans les relations.

Sa pratique repose sur l’expérimentation d’un nouveau modèle qui a pour principaux objectifs, l’identification des sentiments, des besoins et l’expression d’une demande spécifique et concrète. Cette approche est bénéfique pour communiquer avec davantage d’authenticité.

Historique

Développée aux Etats-Unis dans les années 60, par Marshall Rosenberg, la Communication Non Violente s’inspire fortement des travaux de Carl Rogers L’apparition en France de la CNV, date de quelques années seulement, suite aux conférences d’un ancien avocat Thomas d’Ansembourg, auteur du célèbre « Cessez d’être gentil, soyez vrai ». La méthode connaît depuis un essor important du fait de ses applications dans le domaine de la médiation et des différents séminaires proposés en entreprises dans la cadre de la prévention des conflits et du mieux vivre ensemble.

Un principe concret dans le respect de chacun

Il s’agit d’un outil de communication, qui vise à transformer les conflits en des dialogues constructifs et vrais. Dans la relation aux autres nous sommes confrontés à nos besoins, mais comme nous ne savons pas les reconnaître, et encore moins les écouter, nous avons tendance à les étouffer. Alors comment prétendre à une bonne écoute de l’autre, si nous ne savons pas le faire pour nous même ? Pour y parvenir la CNV s’appuie sur l’application de quatre principes fondamentaux:

1) Toute situation doit pouvoir être observée sans jugement.

2) Chacun doit apprendre à exprimer ses émotions.

3) A exprimer ses besoins.

4) A formuler ce qu’il attend de l’autre ou de la relation.

La pratique permet de s’exprimer avec une affirmation bienveillante, dans le respect de soi et le respect de l’autre, en s’offrant un retour à soi (par l’au-empathie) et le sentiment d’être concerné par l’autre et ce qu’il vit (par l’empathie). En cela la communication non violente, nous recentre vers ce qui est essentiel pour nous, elle nous replace dans notre élan de vie.

communicationDéroulement d’un stage de communication non violente.

Durant le stage de CNV, chacun va chercher à créer des relations authentiques, sans se renier ni manipuler l’autre. Il s’agit lors d’un stage d’initiation, d’apprendre de nouveaux reflexes d’expression de soi, et de compréhension de l’autre. 4 grandes étapes feront parties du processus d’apprentissage. Le déroulé pédagogique de la CNV, permet également à tous, de se familiariser avec ses émotions, dans faire des alliés pour mieux communiquer, se faire entendre et comprendre. Les exercices ont lieu en sous-groupes (2 à 4 personnes) afin de partager une difficulté qu’on rencontre dans sa communication. L’accent est alors mis sur l’identification des besoins, puis une reformulation de la demande. D’autres exercices sont plus ludiques, tels que « les métaphores animales » où j’utilise des marionnettes pour débusquer ce qui se cache derrière nos modèles de communication.

L’outil est simple, mais très différent de nos communications habituelles, c’est pourquoi il demande une pratique régulière.

Public concerné par la CNV

La CNV peut convenir à quiconque désire communiquer avec plus d’authenticité et d’efficacité dans le cadre de relations personnelles, familiales, ou de travail. Les personnes qui se laissent facilement submerger par leurs émotions (culpabilité, colère, jugement) sont susceptibles d’en tirer des bénéfices immédiats. Certains professionnels de la santé, de l’éducation, et dirigeants peuvent y recourir pour faciliter les relations au sein de leur entreprise, ou bien prévenir des conflits.

Durée d’un stage de communication non violente.

Les stages sont de durée variable, 2 à 4 jours suffisent en général pour prendre connaissance des principes de base et mettre en pratique les techniques enseignées.

Posted in Articles, Communication and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .